Mon historique
Conseils en investissement immobilier

Comment faire un bon investissement locatif

serrage de mains avec agent immobilier

Un investissement locatif permet d’acheter un bien immobilier pour le louer, afin de constituer un patrimoine, de prévoir l’avenir et de profiter de compléments de revenu parfois conséquents… pour autant que vous aurez adopté la stratégie patrimoniale la plus adaptée !

Faire un investissement locatif : pensez à défiscaliser

Plusieurs dispositifs fiscaux permettent d’optimiser votre rentabilité immobilière par le biais de réductions d’impôts, sous condition d’un engagement de mise en location.

Tout d’abord, si le bâtiment présente un intérêt architectural ou patrimonial reconnu, vous pouvez déduire une partie du prix des travaux de rénovation effectués de vos impôts, grâce à la loi Malraux.

Ensuite, le dispositif Censi-Bouvard peut s’appliquer si vous investissez dans le neuf, au sein d’une résidence meublée dotée de services, et si vous louez pour une durée minimale de 9 ans. Il permet de réduire votre impôt sur le revenu à hauteur de 11 % du prix HT de votre acquisition (dans la limite d’un investissement de 300 000 €).

Enfin, avec la loi Pinel, et sous conditions, vous pouvez déduire de votre impôt :

  • 12 % de votre investissement (plafonné lui aussi à 300 000 €) si vous louez 6 ans ;
  • 18 % si vous louez 9 ans ;
  • 21 % si vous louez 12 ans.

> Bon à savoir : en 2019, le dispositif Pinel, jusqu’ici réservé au neuf, est étendu à l’investissement dans l’ancien dès lors que le logement nécessite des travaux dont le coût représente au moins 25 % de votre investissement.

Bien choisir son secteur géographique

Une autre clé pour faire un bon investissement locatif est de sélectionner soigneusement le secteur géographique à cibler et d’étudier son marché. En fonction de la superficie et des caractéristiques du bien (studio, grande surface, appartement classique ou loft), attention à ce qu’il réponde suffisamment à vos futurs locataires : transport en commun, stationnement, écoles ou d’infrastructures commerciales etc

Dispositif Pinel : calculez votre économie d'impôts
Simulation gratuite et sans engagement, votre résultat en moins de 2 min !

Sécurisez votre investissement locatif en souscrivant les assurances adaptées

Bien que non obligatoire pour les propriétaires non-occupants, souscrire une assurance habitation est un gage de sécurité : elle permet de faire face aux dommages causés au logement et aux tiers, dont la responsabilité pourrait vous être imputée. Opter pour une garantie loyers impayés, ou la nouvelle garantie universelle pour risques locatifs, (qui couvre les créances jusqu’à 70 000 € et les dégradations jusqu’à 7700 €) est aussi vivement recommandé, afin de faire face aux éventuels défauts de paiement de vos locataires. > Bon à savoir : vous pouvez mettre votre investissement locatif en gestion auprès d’une agence immobilière, d’un syndic de copropriété ou d’un notaire. Elle peut permettre d’améliorer le rendement économique d’un patrimoine immobilier, et les honoraires associés sont déductibles de vos revenus fonciers.

NOS ARTICLES LIÉS