Mon historique
Conseils en investissement immobilier

Comment bien réussir son achat locatif ?

femme consultant son projet immobilier

Après mûre réflexion, vous avez décidé de réaliser un investissement locatif. Création d’un patrimoine immobilier, rentes mensuelles, bénéfices lors de la revente : les avantages d’un tel placement sont nombreux… Du moins, si l’achat locatif se révèle fructueux ! En amont de la signature au bas du compromis de vente, plusieurs étapes vous permettent d’éviter les principaux écueils. Lesquels ? Suivez le guide.

Calculez votre pouvoir d'achat immobilier
Répondez à quelques questions et selon votre profil, nous estimons votre pouvoir d'achat immobilier.

L’achat locatif, un projet sur le long terme

Même s’il est tentant de calculer la rentabilité de votre futur achat locatif dès l’ébauche de votre projet, certains critères sont à définir avant même de sortir la calculette. Souhaitez-vous revendre ce bien dans quelques années, le conserver pour y loger l’un de vos enfants, ou bien l’habiter au moment de votre retraite ? Ne négligez jamais les imprévus, qui peuvent vous amener à transformer un achat immobilier locatif en résidence principale un beau jour.

Une fois ces points définis, il est temps de se pencher sur le marché immobilier de la région et de la ville où vous souhaitez investir. Selon votre budget, vous pouvez cibler une clientèle de locataires en particulier : studio pour étudiant, F2 en plein centre-ville pour jeunes actifs, logement en quartier résidentiel pour une famille… D’autres critères sont à prendre en compte : acheter neuf ou ancien, avec ou sans travaux à prévoir. Voire, même, envisager l’achat d’un immeuble locatif, afin de cumuler les rentes.

N’hésitez pas à prendre conseil auprès de professionnels de l’immobilier de la commune en question. La proximité des commerces, des transports publics ou encore des écoles et universités est à prendre en compte, afin de garantir un minimum de vacance locative. Renseignez-vous également sur les fourchettes de loyers selon les quartiers et les surfaces.

Rentabilité : les bons calculs d’un achat locatif

Place ensuite au calcul de la rentabilité de votre futur achat locatif. Plusieurs méthodes de calcul existent, vous permettant d’obtenir un pourcentage de rentabilité plus ou moins précis. Afin de ne pas multiplier les déconvenues, ne surestimez pas le montant du loyer et tenez compte des éventuels travaux d’entretien et de copropriété. Incluez également dans vos calculs une éventuelle vacance (environ 2 mois tous les trois ans dans le meilleur des cas).

En moyenne, le chiffre obtenu est compris dans une fourchette allant de 2 à 7 %. Plus le pourcentage est haut, plus vos opportunités de gain seront élevées.

Vous avez jeté votre dévolu sur un bien immobilier ? Une expertise peut se révéler un investissement des plus précieux : contrôle de la mérule dans la cave de l’immeuble, contrôle de l’état du parquet ou des poutres… Ce spécialiste des mauvaises surprises traque les champignons, parasites et autres indices d’insalubrité dans un logement.

Bon à savoir

Un achat locatif, ça se prépare ! Et comme le marché de l’immobilier est complexe et fluctuant, l’aide de professionnels du secteur est souvent indispensable. Que votre projet en soit au stade de l’ébauche de votre plan financier ou que vous soyez à deux doigts d’enclencher la transaction, les experts en immobilier Nexity sont là pour vous épauler.

Choisir son investissement locatif

NOS ARTICLES LIÉS