Mon historique
Conseils en investissement immobilier

Calcul de la défiscalisation Pinel : comment ça marche ?

prise de connaissance du contrat immobilier

Vous souhaitez profiter du dispositif Pinel ? Suivez le guide pour savoir comment calculer votre réduction d’impôt.

Dispositif Pinel : calculez votre économie d'impôts
Simulation gratuite et sans engagement, votre résultat en moins de 2 min !

Défiscalisation Pinel : les conditions

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier pour vous constituer un patrimoine, vous pouvez bénéficier de certaines aides fiscales. Parmi elles, le populaire dispositif Pinel, qui permet de déduire de votre impôt sur le revenu jusqu’à 21% du prix de revient de votre appartement, si vous acceptez de le mettre ensuite en location sous certaines conditions. Tour d’horizon des modalités de calcul de la défiscalisation Pinel.

Le dispositif Pinel permet de déduire une partie de votre investissement locatif de votre impôt sur le revenu. Pour en bénéficier, il est nécessaire de remplir quelques conditions.

Le logement dans lequel vous investissez doit notamment respecter un certain zonage : il doit être situé en zone A bis, A ou B1. Depuis le 1er janvier 2019, les logements situés en zone B2 et C ne sont en effet plus éligibles au dispositif.

Vous devez également vous engager à louer votre logement à un loyer plafonné, et à des locataires dont les revenus ne dépassent pas un certain niveau ; le but du dispositif étant de favoriser l’accès au marché locatif des ménages modestes dont le niveau de ressources ne leur permet toutefois pas de prétendre au logement social.

Le calcul de la défiscalisation Pinel

Le calcul de la défiscalisation Pinel dépend de la durée d’engagement à la mise en location du logement. Le dispositif prévoit trois durées possibles de 6 ans, 9 ans, ou 12 ans :

  • un engagement à 6 ans de location permet d’obtenir une réduction d’impôt équivalente à 12 % de votre investissement (plafonné à 300 000 € et à 5500 € par m2) ;
  • un engagement à 9 ans offre une réduction de 18 % ;
  • un engagement à 12 ans offre une réduction de 21 %.

Cette réduction s’applique au montant de l’impôt sur le revenu dû, et non pas au revenu imposable. Elle est répartie sur chaque année de la période de location, à raison de 2 % par an (et de 1 % les trois dernières années d’une période de 12 ans).

Attention

Si la réduction annuelle est supérieure au montant de l’impôt dû, son excédent n’est pas récupérable l’année suivante. 

NOS ARTICLES LIÉS