Mon historique
Conseils pour louer son logement

Qu’est-ce que la garantie loyers impayés (GLI) ?

maisons monopoly sur billets de banque

La garantie loyers impayés (ou GLI) permet au bailleur de se prémunir en cas de défaillance du locataire. Et elle ne se limite pas seulement au remboursement des loyers !

Le saviez-vous ?

Pour louer votre bien en toute sérénité, vous pouvez opter pour la gestion locative Nexity. Vos loyers et charges sont alors 100 % sécurisés : nous nous engageons à vous les verser chaque mois, même en cas d’impayés !

À quoi sert la garantie des loyers impayés ?

La garantie loyers impayés est une assurance optionnelle qui protège les bailleurs contre le non-paiement des loyers. En cas de défaillance du locataire, c’est alors l’assureur qui prend le relais et verse au bailleur les sommes dues. Souscrite par le propriétaire bailleur auprès d’un assureur privé, l’assurance loyers impayés couvre généralement :

  • les loyers impayés, charges et taxes comprises ;
  • les dégradations constatées au départ du locataire, lorsque le dépôt de garantie n’est pas suffisant pour les prendre en charge ;
  • la vacance locative en cas de départ prématuré des locataires ;
  • les frais de procédure de recouvrement ou d’expulsion.

Les plafonds d’indemnisation, les conditions et les options varient en fonction des assureurs, d’où l’intérêt de comparer les offres !

A noter

Depuis 2016, la garantie VISALE a remplacé la GRL (Garantie des Risques Locatifs). VISALE est une caution gratuite, gérée par Action Logement. Réservée aux biens loués à des étudiants, des jeunes jusqu’à 30 ans ou des salariés "précaires", elle rembourse les bailleurs en cas de loyers et charges impayés.

Quelles sont les conditions à respecter pour bénéficier de l’assurance loyer impayé ?

Pour pouvoir souscrire une assurance contre les loyers impayés, le bailleur doit remplir trois obligations principales :

  • le montant du loyer ne doit pas dépasser un certain plafond ;
  • le contrat de bail doit être conforme à la réglementation en vigueur et contenir une clause résolutoire de plein droit et une clause de solidarité ;
  • le ou les locataires doivent répondre aux critères de solvabilité exigés par l’assureur, qui demandera des justificatifs d’identité et de revenus.

La GLI peut être souscrite même si des locataires sont déjà installés dans le logement et quel que soit leur profil (salariés, étudiants, retraités, professions libérales, intérimaires…), sous réserve de respecter les critères de solvabilité de la compagnie d’assurance. Celle-ci va notamment prêter attention à la stabilité de la situation professionnelle des locataires (CDI ou CDD long avec période d’essai validée pour les salariés, par exemple) et à leurs revenus (entre 2,7 et 3 fois le montant du loyer). Les étudiants devront quant à eux fournir la caution d’un tiers.

En cas de défaillance du locataire, le propriétaire bailleur doit réagir dans les délais prévus par le contrat, en envoyant une première lettre de relance simple, puis une lettre recommandée avec accusé de réception, avant de déclarer le sinistre auprès de l’assureur.

Quel est le coût de la garantie loyer impayé ?

Le coût d’une assurance loyers impayés varie en fonction des compagnies d’assurance et des banques, et des options choisies. Le tarif mensuel représente le plus souvent entre 3 % et 4 % du loyer, charges comprises.

NOS ARTICLES LIÉS