Mon historique
Conseils en achat immobilier

Calcul de la taxe d’habitation 2019 : à quoi s’attendre ?

repos en famille sur le canapé

Le calcul de la taxe d’habitation, en cours de réforme depuis l’an dernier, continue d’évoluer en 2019. Son dégrèvement poursuit son chemin pour de nombreuses catégories de contribuables, pour atteindre un taux de 65 %. On vous explique comment.

Calcul de la taxe d’habitation : la méthode

La taxe d’habitation finance les dépenses des collectivités locales. Elle est due par tous les ménages, qu’ils soient propriétaires ou locataires d’un logement habitable, au 1er janvier de l’année d’imposition. Le montant de la taxe dépend essentiellement des caractéristiques et de la localisation de votre logement. C’est sa valeur locative cadastrale qui entre en compte pour le calcul, c’est-à-dire le loyer théorique que pourrait générer l’habitation si elle était louée. Pour chaque immeuble, une valeur sur le bâti a, à cet effet, été fixée dans les années 70 afin de servir de base pour le calcul de la taxe d’habitation et de la taxe foncière. Des abattements sont ensuite appliqués en fonction du nombre de personnes à charge dans chaque foyer fiscal.

Les collectivités ont la possibilité de fixer des abattements complémentaires facultatifs. Des possibilités d’exonération totale de taxe d’habitation existent aussi pour certaines catégories de contribuables (faibles ressources, personnes âgées ou en situation de handicap…), ainsi que de plafonnement en fonction du niveau de revenu fiscal de référence.

Réforme du calcul de la taxe d’habitation : quoi de neuf en 2019 ?

Grande promesse d’Emmanuel Macron : la suppression de la taxe d’habitation pour environ 80 % des foyers imposables au titre de leur résidence principale. Et c’est le dispositif de dégrèvement qui a été mis en place pour mettre en œuvre progressivement cette évolution. Déjà en 2018, une réduction de taxe d’habitation de 30 % a profité à tous les contribuables dont les revenus de l’année précédente ne dépassaient pas certains plafonds : par exemple 27 432 € pour une personne seule, ou encore 49 784 € pour un foyer constitué de 2,5 parts. Ce dégrèvement de taxe d’habitation passe à 65 % en 2019 (en fonction des revenus 2018), et sera de 100 % dès 2020. Aucune démarche particulière n’est à réaliser : les services fiscaux appliquent automatiquement cette réduction aux usagers concernés.

NOS ARTICLES LIÉS