Conseils en achat immobilier

Capital mobilier : bien l'évaluer avant de déménager

Publié le

préparation des cartons pour déménagement

Vous êtes sur le point d’emménager dans votre nouvel appartement ou votre nouvelle maison ? Le moment tant attendu du déménagement est arrivé ! Vos meubles et effets personnels ont été encartonnés avec précaution. Cependant, la crainte de retrouver un de vos objets abîmés à l’arrivée vous préoccupe. Alors comment assurer votre mobilier ? On définit pour vous la notion de capital mobilier et comment l’évaluer.

Capital mobilier : définition

Vous vous apprêtez à faire voyager tout le contenu de votre domicile sur une distance plus ou moins importante, parfois semée d’embûches. Une expédition potentiellement risquée, où les cartons peuvent être perdus, endommagés ou détruits.

Pour votre confort, celui du déménageur et de votre assureur, une seule solution : la visite technique qui évaluera de manière rigoureuse votre capital mobilier.

Évaluer le contenu de votre domicile ? À priori, c'est plutôt « mission impossible » : trop de biens à estimer, des objets qui n'ont plus de valeur marchande, d'autres dont la principale valeur est affective...

Procéder à cette évaluation, pourtant, est simple et indispensable : tout dommage sur vos biens pendant le déménagement, le transport et l'emménagement sera plus facilement chiffrable et remboursable. Vous pouvez formaliser cette évaluation en remplissant une déclaration de valeur à vous procurer auprès du déménageur.

Comment évaluer son capital mobilier ?

L'évaluation du capital mobilier de votre domicile peut se réaliser en trois temps :

L’évaluation des valeurs individuelles

La déclaration de valeur des déménageurs indique souvent une valeur d'indemnisation maximale par objet ou élément de mobilier, généralement de 300 €. Passez dans chaque pièce, et listez les biens dont la valeur dépasse ce plafond : ce sont les valeurs individuelles. Indiquez-les une par une dans la déclaration et faites le total en euros.

L’évaluation du reste du mobilier

Reprenez votre visite, listez les éléments de mobilier dans chaque pièce et accordez à chacun la valeur marchande la plus objective. N'oubliez pas que la valeur affective n'est pas monnayable... Ajoutez ces différentes estimations pour obtenir le capital mobilier de chaque pièce du domicile.

L’évaluation de la valeur totale

Ajoutez le capital mobilier de chaque pièce à l'évaluation des valeurs individuelles pour obtenir la valeur totale du mobilier.

Attention : la valeur d´un bien est souvent affective. Seul le déménageur peut donc évaluer la valeur de votre mobilier de manière exacte.

Bon à savoir

La valeur d'un bien évolue dans le temps, soit en négatif (il se déprécie, les professionnels appliquent même un taux de vétusté), soit en positif (investissement, réparation/réhabilitation). Pour être actualisée et crédible, l'évaluation doit donc se faire au plus près du déménagement, deux ou trois mois avant le jour J.

Nos conseils

Les factures, un bon point de départ

Si vous avez du mal à estimer la valeur d'un bien, retrouvez la facture d'achat et retirez la valeur de vétusté, c'est-à-dire un pourcentage d'usure par an. Pour la TV, la Hi-Fi, les matelas, le gros électroménager, retirez 10 % de valeur par an ; pour le petit électroménager, le mobilier extérieur, les fourrures, les vêtements, les jouets, les CD et DVD, retirez 20%.

Le prix en magasin, une valeur actualisée

Si vous avez du mal à retrouver vos factures, passez dans plusieurs magasins pour voir le prix actuel de votre bien et faites une moyenne. Retirez ensuite le pourcentage de vétusté comme précédemment.

NOS ARTICLES LIÉS
Envie d'acheter ? Découvrez nos résidences neuves !