L’ETHIQUE CHEZ NEXITY

AGIR AVEC ETHIQUE, UNE PREOCCUPATION CENTRALE DANS LES RELATIONS AVEC NOS PARTIES PRENANTES

Loi Sapin 2 – Lutte contre la corruption

La loi dite « Sapin 2 » (2016) impose aux entreprises la mise en œuvre de huit mesures et procédures dans le cadre de la lutte contre la corruption. L’objectif est de former un dispositif de prévention de la corruption dans l’entreprise, c’est pourquoi Nexity a mis en place des dispositifs de signalement interne et externe pour alerter de tout comportement non éthique, avec :

  • un Code de Bonne Conduite, présentant les valeurs du Groupe et les comportements à adopter par chacun, mis à jour en 2018 et rediffusé à l’ensemble des collaborateurs ;
  • une Charte Ethique Fournisseurs, elle énonce les valeurs que les fournisseurs et prestataires de Nexity doivent respecter. A partir de 2018, cette charte sera jointe à toute contractualisation avec nos prestataires.
 

Devoir de vigilance – Identification et prévention des risques (environnement, libertés, santé, sécurité)

La loi dite « Devoir de vigilance » (2017) préconise la mise en œuvre d’un plan de vigilance afin d’identifier et de prévenir les risques d’atteintes graves à l’environnement, aux libertés fondamentales, et à la santé et la sécurité des personnes pouvant résulter des activités du Groupe, de ses filiales et de ses prestataires.

Pour répondre à cette obligation Nexity a procédé à l’identification et l’évaluation des risques en prenant en compte leur fréquence et leur gravité, ainsi que les dispositifs de maîtrise associés.

Nexity estime que ces risques sont limités, les activités du Groupe étant essentiellement implantées en France (seulement 2% du chiffre d’affaires 2017 est réalisé à l’étranger - en Belgique, Italie, Suisse et Pologne).

 

 

L’identification des risques et des actions de maîtrise en place réalisée pour ce premier plan de vigilance a permis au Groupe d’identifier des axes d’améliorations qui sont en cours de déploiement.

>> Pour en savoir plus, reférez-vous aux pages 256 à 262 du document de référence