Dans un immeuble collectif, ce sont les propriétaires qui assument  les dépenses liées à l’entretien des parties communes et à la gestion de la copropriété. La part de ces charges qui incombe à chacun dépend du nombre de tantièmes qu’il détient, en fonction de la surface et de la situation de son bien dans l’immeuble.De quoi parle-t-on exactement ? D’abord des charges courantes : inscrites au budget prévisionnel et appelées chaque trimestre, elles sont relatives à la vie quotidienne et à la gestion de l’immeuble. Entrent dans cette catégorie les dépenses d’entretien (cage d’escalier, espaces verts), les services collectifs (eau, chauffage), les frais de personnel, les assurances, ou encore les honoraires du syndic. Mais il existe aussi des charges spéciales, décidées en assemblée générale, pour des travaux ponctuels, par exemple l’installation d’un ascenseur. Dans ce cas, les frais sont répartis différemment, selon le degré d’utilité pour chaque copropriétaire.Quatre postes pèsent particulièrement lourd : le chauffage, en moyenne 20% de l’ensemble, les frais de personnel (15%), l’eau (13%) et les travaux d’entretien (10%). Quant aux honoraires du syndic, ils avoisinent 8% du total.Si votre bien est en location, sachez que vous pourrez récupérer une bonne partie de ces charges auprès de votre locataire.
 

Dernières émissions

  • 28 Feb 2013
    Eclairage - La Loi Duflot

  • 29 Nov 2012
    Eclairage - L'investissement immobilier léger

  • 07 Nov 2012
    Eclairage - L'état des lieux d'entrée et de sortie

  • 07 Nov 2012
    Eclairage - La vie en colocation

Emission
précédente
Emission
suivante
Accueil › Emissions › Eclairage › Eclairage - Les Charges de Copropriété
Eclairage
Priscille Lacombe
Journaliste

Eclairage - Les Charges de Copropriété

Dans un immeuble collectif, ce sont les propriétaires qui assument  les dépenses liées à l’entretien des parties communes et à la gestion de la copropriété. La part de ces charges qui incombe à chacun dépend du nombre de tantièmes qu’il détient, en fonction de la surface et de la situation de son bien dans l’immeuble.

De quoi parle-t-on exactement ?

  • D’abord des charges courantes : inscrites au budget prévisionnel et appelées chaque trimestre, elles sont relatives à la vie quotidienne et à la gestion de l’immeuble. Entrent dans cette catégorie les dépenses d’entretien (cage d’escalier, espaces verts), les services collectifs (eau, chauffage), les frais de personnel, les assurances, ou encore les honoraires du syndic.
  • Mais il existe aussi des charges spéciales, décidées en assemblée générale, pour des travaux ponctuels, par exemple l’installation d’un ascenseur. Dans ce cas, les frais sont répartis différemment, selon le degré d’utilité pour chaque copropriétaire.

Quatre postes pèsent particulièrement lourd : le chauffage, en moyenne 20% de l’ensemble, les frais de personnel (15%), l’eau (13%) et les travaux d’entretien (10%). Quant aux honoraires du syndic, ils avoisinent 8% du total.


Si votre bien est en location, sachez que vous pourrez récupérer une bonne partie de ces charges auprès de votre locataire.

Imprimer
871 vues

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Les vidéos les + vues

Dossier Regarder le dossier

Le Dossier - Rénovation Energétique en Copropriété
Retrouvez dans notre reportage tout ce qu'il faut savoir sur la rénovation énergétique de votre copropriété: aides, subventions, délais, modalités...

Tous les dossiers